UNA RED INTERNACIONAL

Eugénie Jason Igout, « Pretty Vatélienne » du Four Seasons Beverly Hills, Rodeo Drive

Diplômée en 2005, Eugénie Jason Igout travaille depuis 1 an au Four Seasons Beverly Wilshire comme Directrice Qualité et Innovation, un poste créé tout récemment par la chaîne hôtelière.


Eugénie Jason Igout, « Pretty Vatélienne » du Four Seasons Beverly Hills, Rodeo Drive

Eugénie Jason Igout, « Pretty Vatélienne » du Four Seasons Beverly Hills, Rodeo Drive

 

« Vatel est dans ma famille depuis plus de 20 ans maintenant.  10 ans avant mon entrée à Vatel Nîmes, c’est mon frère Richard Jason qui était à ma place dans les salles de classes et les différents départements del’Hôtel d’application Vatel & Spa 4*».

Diplômée en 2005, Eugénie Jason Igout a intégré le groupe hôtelier Four Seasons en 2008 à l’aide d’un Vatélien, Directeur de l’hôtel où elle a effectué son stage de 2e année. Elle travaille maintenant depuis 1 an au Four Seasons Beverly Wilshire comme Directrice Qualité et Innovation, un poste créé tout récemment par la chaîne hôtelière.

***

Racontez-nous votre arrivée à Vatel Nîmes

Les voyages et l’international ont toujours tenu une place importante dans ma famille. Il était donc tout à fait naturel pour moi de choisir l’industrie hôtelière qui allait non seulement me permettre de voyager mais aussi de «  faire carrière » en accédant rapidement à des postes à hautes responsabilités.

Mon grand frère Richard est réellement celui qui a introduit Vatel dans la famille. A le voir si épanoui, j’ai eu envie de marcher dans ses pas. Richard est devenu Chef d’entreprise à Paris en reprenant l’affaire familiale, Etablissements Richard. Et moi je suis à l’autre bout du monde, en Californie, en tant que Directrice Qualité et Innovation.

 

Comment avez-vous obtenu ce poste ?

J’ai rejoint Four Seasons deux ans après avoir obtenu mon Master’s Degree de Vatel. Avant cela, j’ai travaillé chez Fortnum and Mason en F&B à Londres pendant 2 ans en tant qu’Assistant Restaurant Manager. C’est ensuite grâce au Directeur de l’hôtel du stage où j’ai effectué ma 2e année que j’ai pu rejoindre le groupe Four Seasons. Un Vatélien qui m’a tendu la main et qui a vraiment été ma bonne étoile pour déclencher ma carrière. Je suis où je suis aujourd’hui grâce à lui, à mes compétences et à ma motivation.

J’ai d’abord débuté ma carrière chez FS en tant que Duty Manager du Four Seasons Bora Bora, en ouverture.  Une expérience formidable que je recommande à tous. J’ai eu l’opportunité d’accéder à de nombreux postes différents : en hébergement, en Front Office, comme Responsable Reservations puis Revenue Manager. On m’a ensuite proposé un autre établissement, Le Beverly Wilshire, Four Seasons Hotel.

 

Quel est votre quotidien ?

Le Beverly Wilshire est un des flagship de Four Seasons, situé sur la fameuse Rodeo Drive. C’est ici même que le film « Pretty Woman » avec Julia Roberts a été tourné. Il comporte 395 chambres. C est un building historique construit en 1928, ce qui est déjà très ancien pour Beverly Hills!

Le poste que j’occupe actuellement est nouveau. Il a été créé par l’hôtel. Je n’ai pas encore de quotidien, aucune journée ne se ressemble car c’est à moi de développer et donner du sens à la fonction que j’occupe. Le but que je poursuis est de trouver ce qui peut être amélioré dans chaque service. Je passe beaucoup de temps à regarder les commentaires de nos clients pour comprendre ce que nous pouvons entreprendre pour mieux répondre à leurs attentes.

C’est un métier éminemment intéressant car je travaille avec l’ensemble des services de l’hôtel. Je comprends d’autant plus pourquoi Vatel met un point d’honneur à nous former à tous les départements d’un hôtel. Que ce soit en réception, cuisine, hébergement, économat, finances, etc.

La pratique est essentielle dans nos métiers car elle nous permet d’acquérir une confiance en nous qui nous permet ensuite d’être crédibles auprès de nos collaborateurs. Pour m’être comparée en stage à d’autres étudiants qui n’avaient pas effectué de pratique alternée à leurs heures de cours, je me suis sentie bien mieux préparée qu’eux. Ajoutez à cela un enseignement théorique dispensé par de vrais professionnels et vous comprenez en quoi Vatel fait la différence.

 

Le management à l’américaine vous convient-il ?

L’hôtellerie américaine est très intéressante. Ce qui est très positif ici, c’est que la prise de risque est récompensée car on nous apprend à tirer des leçons de nos échecs. Tout ne peut pas toujours être parfait, alors à nous d’apprendre de nos erreurs et de continuer à avancer !

 

Et où souhaitez-vous avancer ?

Je n’ai pas de désir particulier pour le moment. Je veux continuer à voyager avec mon mari, que j’ai rencontré chez Four Seasons. Nous ne prévoyons pas de rentrer en France pour le moment. J’ai toujours voulu diriger un hôtel mais pour le moment je suis prête aussi à envisager un poste similaire à un niveau corporate.

  ENCONTRAR SU CARRERA

EN TRES PASOS

...